to carry
PEARSCHE
J'aimerais remercier Valérie Provost pour sa contribution essentielle à ma présentation ainsi que l'aide et l'apport des personnes suivantes:

Jeanne d'Arc
Judy Chicago
Marina Abramovic
Anna Mendieta
Tanya Mars
Thérèse Chabot
Jana Sterbak
Cathy Freeman
Sharon Alward
Maggy Mufu
Sylvie Cotton
Gwendoline Robin
Ioana Georgescu
Agnes Btffn
Myriam Laplante
Palden Choesto
Rachel Echenberg
Nadège Grebmeier Forget
Maryam Taghavi
Raymonde April
Áine Phillips
Noémi McComber
Adriana Disman
Shameeka Dream
Julie Laurin
Isabelle Hayeur
Sylvie Tourangeau
Marie-Claude Gendron
Marie Deckers
Julie Laurin
M-a Poulin
Manoushka De Morceaux
Maude P. Hénaire
Steven Girard
Christine Brault
Michelle Lacombe
Sarah C. Poirier
Edith Brunette
François Lemieux
Kamissa Ma Koïta
Sarah Belanger-Martel
Stéphanie Cazaentre
Laurence Beaudoin Morin
Julischka Stengele
Julie Alary Lavallée
Marie-Ève Charron
Thérèse St-Gelais
Marie-Josée Lafortune
Paul Litherland
+ l'équipe invisible
à bientôt!
Arkadi Lavoie Lachapelle
accueil
28 août 2015, UQAM
Dans le cadre du 7e Congrès international des recherches féministes dans la francophonie (CIRFF) à l’Université du Québec à Montréal.

Conférencier-ère-s : Marie-Claude Bouthillier, Philippe Dumaine, Arkadi Lavoie Lachapelle, Catherine Lalonde Massecar, Johanne Sloan et Giovanna Zapperi.

Codirigé et modéré par Marie-Ève Charron, Marie-Josée Lafortune et Thérèse St-Gelais, le colloque Archi-féministes!, organisé par OPTICA, centre d’art contemporain, s’inscrit dans la thématique Pratiques féministes, militantisme et mouvement des femmes de l’édition 2015 du CIRFF. Il se penchera sur les enjeux historiques et actuels du féminisme en termes d’activisme, de mobilisation citoyenne et de communautés d’intérêt en soulignant l’impact sur la pratique artistique et l’histoire de l’art.
Foyers en irruption, Femmes en feu : Je m'aime comme je jouis, mais qui jouis-je?

Pourquoi avons-nous la nausée lorsque nous lisons le nom du restaurant Ma grosse truie chérie ? Pourquoi ça semble si rassurant pour notre beau-frère de prédire que nous serons enseignantes en arts plastiques au primaire ? Pourquoi les blagues sexistes et misogynes entendues à la Ligue d'improvisation nous ont fait rire ? Savions-nous que la chasse aux sorcières était un des business très lucratif à la Renaissance? Pour toutes ces questions, un réseau complexe d'hypothèses, de gestes et d'actions ; dans le discours senti, chante l'espiègle tambour : «Un bon, cunni, jamais ne sera vaincu !» Et sa puissance des tremblements.
La question c'est souvent de se sentir au bon endroit, au bon temps, pis syntoniser
-«salut, t'es où? Qu'est-ce tu fais?» (clefs du perf)