Arkadi Lavoie Lachapelle
ORANGE 5e édition

vivre dans l'industrie des fragiles : de la poule à l'oeuvre

Résidence en art performance infiltrant
du 6 au 12 septembre 2015 à St-Hyacinthe
Avec Victoria Stanton, Céline Boucher et Éric Ladouceur
Commissaire:
Volet performatif: Sylvie Tourangeau
Accueil et soin: Thérèse Chabot
Perf et ouverture: 19 octobre,
Centre d'exposition Expression
accueil
6 septembre
7 septembre
8 septembre
9 septembre
Marche de 22km entre les fournisseurs et l'usine.
Entre le lieu de résidence et le centre d'exposition.
10 septembre
avec Capitaine Midas
11 septembre
À la ferme avicole
12 septembre
décembre 2010
1600 oeufs, manoeuvre par Arkadi&Audrey
janvier 2015
Parlons d'oeufs (film et manoeuvre) en collaboration avec Audrey Racicot
Pré-résidence
Éric Ladouceur
Liens:
Céline Boucher
Victoria Stanton
ORANGE
Sylvie Tourangeau
Thérèse Chabot
Centre d'exposition Expression
août 2015
19 septembre
Sincères remerciements:
Roxane Chamberland
Claude Millette
Crédit photo: Céline Boucher, Sylvie Tourangeau et Thérèse Chabot

ARKADI LAVOIE LACHAPELLE s’introduit dans ces univers énigmatiques. Elle traverse les apparences, éclaire l’ordre des choses pour s’investir dans un art vivant, un art de la rencontre, du faire ensemble, du voir autrement. Pour ORANGE, cette artiste émergente prendra comme sentinelles les gestes posés par des employé.e.s de certaines industries agroalimentaires de la région. Ces gestes sont-ils dénués de sens parce qu’ils ont une fonction de productivité à la chaîne ? Qu’en est-il des motivations personnelles sous-entendues par ces actions ? Et si, sous ces airs de robotisation, pouvait émerger une façon de prendre soin de ce que nous mangeons ? De quelle marge de manœuvre s’agit-il ici ? Transformation de nourriture, de soi, de l’autre… Est-ce possible de revenir à l’état cru lorsqu’on a été cuit ?
-Sylvie Tourangeau
Chaque communauté façonne ses énigmes. En donnant partiellement accès à leur monde, toutes les communautés cherchent, volontairement ou non, à être découvertes pour leurs singularités propres, qu’il s’agisse de leurs préoccupations, désirs, connaissances, engagements ou de leurs individus. Accueillantes ou hermétiques, leurs prises de position offrent un miroir important de la relation d’une communauté avec les normes de la société dans laquelle elle s’inscrit, diversifiant ainsi l’interprétation des impacts du contrat social sur l’expérience humaine.
La question c'est souvent de se sentir au bon endroit, au bon temps, pis syntoniser
-«salut, t'es où? Qu'est-ce tu fais?» (clefs du perf)
1er février 2016